Mettre un tampon peut être gênant pour certaines filles parce qu’il existe toujours des mythes et des légendes à propos des tampons. Il est donc normal pour celles qui ont l’habitude d’utiliser des tampons normaux d’être un peu perdu avec les modèles qui sont dotés d’un applicateur.

Je vous invite à garder votre calme, car il n’y a rien d’effrayant avec ce genre de tampons. Leur utilisation peut vous sembler un peu difficile au début, mais vous vous y habituerez très vite.

Comment mettre un tampon avec applicateur : je vous conseille d’en discuter avec une amie ou avec vos parents

Internet regorge de tutoriels et de vidéos explicatives que vous pouvez utiliser comme référence. La boite de tampons contient également une notice qui vous explique le processus de manière détaillée.

Cependant, ce n’est pas suffisant pour rassurer toutes les femmes. Je vous recommande donc de ne pas hésiter à demander de l’aide à une personne de votre entourage.

Il existe des tampons conçus avec du coton bio

Pendant les règles, vous pouvez opter pour la cup, les serviettes hygiéniques ou les tampons. Ces derniers sont souvent délaissés à cause de la composition qui n’est pas forcément très réjouissante. Il y a également eu des problèmes majeurs liés à des amputations à cause de cette protection, mais il est conseillé d’adopter une autre technique. Vous pouvez voir le dossier sur le tampon bio sur ist-world pour en apprendre davantage sur cette solution.

  • Le coton bio supprime l’éventuelle toxicité des tampons classiques.
  • Les fibres sont naturelles et non synthétiques, il n’y a pas non plus un blanchiment avec du chlore.
  • Certains composants sont réputés pour être cancérigènes et vous n’avez pas ce problème avec les tampons bio.
  • Il existe également un autre intérêt notamment pour la planète puisque les conséquences écologiques sont nettement diminuées.

Les tampons bio peuvent donc être recyclés plus aisément, ils sont également conçus sans pesticides, les dérivés de la pétrochimie et même sans OGM. Vous n’avez pas non plus des infections vaginales, car les versions avec du coton bio ne perdent pas leurs fibres. Ces dernières sont parfois abandonnées dans le vagin et elles sont à l’occasion de nombreux désagréments.

D'autres articles du rédacteur Baptyste :